BURKINA FASO

EN BREF
Nom officiel : Burkina Faso
Capitale : Ouagadougou
Indépendance : 1960 de la France

Promouvoir le secteur de la micro-finance

Organisation Locale : L’Association professionnelle des institutions de microfinancement du Burkina Faso (APIM-BF)
Experts canadiens : Guy Vaillancourt, Jean-Frederic Paradis, Linda Bergeron, Malik Seye et Lise Veilleux
Présentation: Community Finance = Money Serving People par Lise Veilleux (disponible en anglais seulement)

L’Association professionnelle des institutions de micro-finance du Burkina Faso (APIM-BF) a été fondée en 2002 pour aider à promouvoir la micro-finance au Burkina Faso. Les institutions de micro-finance offrent des services financiers et de développement d’entreprises aux clients et collectivités à faible revenu, n’ayant traditionnellement pas accès à des services bancaires et connexes. L’APIM-BF a demandé l’assistance de Déploiements pour le développement démocratique afin de renforcer sa capacité de mise en oeuvre de la stratégie nationale du Burkina Faso en matière de micro-finance. Les experts canadiens de Développement international Desjardins, la plus importante coopérative financière du Canada, travaillent en étroite collaboration avec l’APIM-BF à la promotion de son développement en tant qu’institution durable, crédible et régie par la demande, au renforcement de son rôle en tant que porte-parole officiel au nom des institutions de micro-finance du Burkino Faso, à l’amélioration des communications et à la dissémination de l’information, à la production
et la diffusion d’un code de déontologie, et au renforcement de l’équité entre les sexes. Cela permet à l’APIM-BF de mieux promouvoir le secteur de la micro-finance et enfin de soutenir la lutte contre la pauvreté sur une échelle plus vaste au Burkina Faso.

Garantir une Approche Sensible aux Femmes en Matière de Micro-Financement

Organisation Locale : Unité technique d’éxecution of the National Strategy on Microfinance (SNMF)
Experts canadiennes : Josée St-Hilaire, Linda Bergeron et Lise Veilleux

L’Unité technique d’exécution de la Stratégie nationale de la micro-finance (SNMF) a été lancée en 2006 dans le but de réduire la pauvreté, de renforcer les collectivités rurales et le secteur privé. La priorité est accordée au développement économique des groupes vulnérables. Les femmes sont dorénavant les bénéficiaires à 50 % de tous les crédits. Les expertes canadiennes de Développement international Desjardins collaborent avec l’Unité technique d’exécution de la SNMF afin d’évaluer et de répondre aux besoins des femmes sur le plan des services financiers, de développer des produits visant à satisfaire ces besoins, d’assurer leur participation et
de mesurer l’impact.

Réforme Organisationnelle de l’Union Economique et Monétaire Ouest-africaine (UEMOA): Développement d’un Cadre Global de Renforcement des Capacités.

Partenaire local : l’Union Economique et Monétaire Ouest-africaine (UEMOA)
Canadian Expert: Stéphane Courtemanche, Maurice Morand, Louisette Martin

Objectif : Améliorer l’efficacité de l’UEMOA à travers le développement d’un cadre intégré et harmonisé de renforcement des capacités.

Description: La Commission de l’UEMOA a entrepris la mise en œuvre de son Plan stratégique 2011-2020 axé sur les résultats. Ce plan comporte cinq grands axes d’intervention, le premier nécessitant une révision et refonte des politiques et programmes communautaires; les autres, de nature organisationnelle, appelant à un recadrage des fonctions et des réformes en matière de gestion des ressources humaines, financières, technologiques et informationnelles, afin de rendre l’institution plus efficace et transparente dans l’exécution de sa mission.
Les experts canadiens appuieront la CUEMOA dans le développement d’un Cadre global de renforcement des capacités afin d’intégrer, de manière cohérente, l’ensemble des interventions contribuant à la mise en œuvre des axes 2 à 5 du Plan stratégique. Ce cadre permettra à tous les PTF d’harmoniser et de mieux aligner leurs interventions en renforcement des capacités.