MALI

EN BREF
Capitale : Bamako
Indépendance : 1960 de la France


Améliorer la gestion des finances publiques du Mali

Organisation Locale : Ministère de l’Économie et des Finances du Mali
Experts canadiens : Pierre Martineau , Lucie Rouillard et Jean-Philippe Lapointe
Étude de cas : Une démarche participative d’élaboration de la seconde phase du Plan d’Action Gouvernemental pour l’Amélioration et la Modernisation de la Gestion des Finances Publiques du Mali (PAGAM/GFP II) par Lucie Rouillard, Pierre Martineau, Jean-Philippe Lapointe
Présentation : Quelques observations sur des initiatives de mise en oeuvre de la GAR dans des Administrations publiques par Pierre Martineau

Dans un effort à améliorer l’efficacité, la transparence et la fiabilité de la gestion des finances publiques, le gouvernement du Mali a adopté, en 2005, un Plan d’action gouvernemental pour l’amélioration et la modernisation de la gestion des finances publiques. Le plan reposait sur cinq piliers : (1) amélioration de la qualité de la préparation et de la mise en oeuvre du budget, (2) renforcement de l’efficacité des administrations fiscale et financière, (3) inclusion du financement externe dans les procédures du budget national, (4) accroissement de l’efficacité et de la transparence des procédures de marchés publics, et (5) mise en valeur de la gouvernance et de la transparence. Pour répondre à une demande du ministère de l’Économie et des Finances du gouvernement du Mali, les experts canadiens Pierre Martineau, Lucie Rouillard et Jean- Philippe Lapointe ont apporté leur assistance technique et, au moyen d’une approche participative engageant tous les intervenants, ont élaboré un plan d’action axé sur les résultats afin de mener à bonne fin la stratégie du gouvernement dans les cinq domaines identifiés.

Mettre en oeuvre le Programme de développement institutionnel du Mali

Organisation Locale : Commission du développement institutionnel (CDI)
Experts canadiens : Jean-Philippe Lapointe, Claude Bernier

En 2003, le gouvernement du Mali a mis sur pied le Programme de développement institutionnel afin de poursuivre ses réformes des institutions publiques. La Commission du développement institutionnel administre ce programme établi sur dix ans, qui place l’utilisateur au coeur de ses réformes. La CDI est responsable de l’élaboration, de la coordination et de la mise en application des politiques publiques, et a demandé qu’on lui vienne en aide dans les domaines suivants : gestion axée sur les résultats (GAR), coordination, suivi et évaluation ainsi que gestion des ressources humaines (GRH). Dans le cadre de l’initiative de Déploiements pour le développement démocratique (DDD), deux experts canadiens, Claude Bernier et Jean-Philippe Lapointe, ont travaillé avec une équipe de conseillers internationaux pour aider la CDI a élaborer son plan opérationnel de 2010-2013. Ils se sont concentrés sur le renforcement des ressources humaines et l’amélioration de la gestion des politiques publiques, adoptant la GAR et des techniques de gestion du changement. Au cours des 18 prochains mois, DDD apportera son assistance à la mise en oeuvre du plan opérationnel de la CDI en renforçant la capacité de la Commission sur les plans du suivi et de l’évaluation, de la GAR et de la GRH, et en offrant des conseils pour la création de directions des ressources humaines dans l’ensemble de la fonction publique du Mali ainsi que pour le recrutement et la formation des gestionnaires.