SOUDAN

EN BREF
Nom officiel : République du Soudan
Capitale : Khartoum
Indépendance : 1956 de l’Égypte et du Royaume-Uni

Mappage et analyse de l’intervention d’urgence

Organisation Locale : Centre du Soudan du Sud pour le recensement, les statistiques et l’évaluation
Expert canadien : Gerald Barber

En 2005, les partis politiques adverses du Soudan des régions du nord et du sud du pays ont signé un accord de paix qui a mis fin à la guerre civile la plus longue que l’Afrique ait connue, tuant environ 2,2 millions de personnes. Au référendum de janvier 2011, une majorité massive de la population du sud votait pour l’indépendance. Les enjeux du pays naissant incluent le retour et la réintégration des personnes déplacées par suite de conflits internes, des réfugiés, des anciens combattants ainsi que la prolifération d’armes légères, surtout dans les régions urbaines.

Dans le cadre de la coopération de DDD avec le PNUD dans ce qui va devenir le Soudan du Sud en juillet 2011, le professeur Gerald Barber de l’Université Queen’s apporte actuellement son aide à Juba pour la mise sur pied du système d’information géographique (SIG) du gouvernement du Soudan du Sud. L’initiative DDD a pour but de mettre en application les principes de cartographie et le SIG afin de coordonner et de renforcer la planification nationale et gouvernementale qui facilitera le rétablissement durable après conflit et le processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration de la population affectée. En basant la sélection et la mise en oeuvre du projet sur les besoins communautaires identifiés par le SIG plutôt que sur des critères politiques, DDD espère aider le gouvernement soudanais à déterminer les zones à risques et à conflits possibles, et d’encourager le dialogue sur la paix et le développement.

Processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration

Organisation Locale : PNUD au Soudan et au Soudan du Sud
Expert canadien : Ron Compton

Deux décennies de guerre civile ont laissé le Soudan fortement militarisé. Le processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR) fait partie intégrante de l’Accord de paix global entre le gouvernement d’Unité nationale et le gouvernement du Soudan du Sud. Le spécialiste du suivi et de l’évaluation, Ron Compton, appuiera la gestion et l’évaluation de projets. La phase actuelle, qui vise à créer une armée permanente régulière et à restreindre l’Armée de libération populaire du Soudan, va aider à réintégrer 34 000 personnes. La deuxième phase, en 2011, aidera à réintégrer 66 000 personnes : des anciens combattants et des femmes qui ont apporté un soutien aux combattants, des personnes âgées et des personnes handicapées.

Renforcement des options fondées sur l’agriculture dans le processus de réintégration du Soudan

Organisation Locale : PNUD au Soudan et Soudan du Sud
Expert canadien : À déterminer

Le Programme des Nations Unies pour le développement mettra sur pied une petite équipe pour appuyer la transition des populations cibles ci-dessus à des entreprises agricoles et agro-alimentaires.